Alicja Lizer-Molitorys (flûte)

MolitorysLa flûtiste polonaise Alicja Molitorys mène une carrière active en tant que soliste, chambriste, membre d'orchestre et enseignante. Depuis 2000 elle occupe la position de flûtiste principale de l’Orchiestra Muzyki Nowej (Orchestre de musique nouvelle) avec lequel elle a joué à des festivals internationaux de musique contemporaine en Pologne, à travers l’Europe et la Chine. Avec l’orchestre, elle a enregistré des CD pour la Radio Polonaise, Decca, DUX et Aurora.

En 2000 elle a été diplômé avec distinction de l'Académie de musique de Katowice. Elle a obtenu une bourse du Svenska Institutet pour étudier pendant une année à Malmö (Suède) avec le professeur Anders Ljungar-Chapelon. Afin de développer ses compétences musicales, elle a participé à de nombreux masterclasses avec des flûtistes de renom tels que Göran Marcusson, Pierre-Yves Artaud, Peter Lloyd, Elena Duran et Alexa Still. Elle a reçu le prix spécial Meg Rivers Prize au Concours International de Flûte Albert Cooper à Stratford-upon-Avon (Royaume-Uni).

Dans les dernières années Alicja s'est consacrée au perfectionnement de ses compétences de techniques contemporaines. Collaborant avec des compositeurs ambitieux, Alicja a commandé et créé de nombreuses pièces pour flûte solo et pour Lorien Trio. Elle s'est produit à des festivals internationaux de musique contemporaine, comme l'Automne de Varsovie, Melos-Ethos (Bratislava/Slovaquie 2003), Beijing Modern Music Festival, Festival de musique Hindsgavl (Danemark), Musica Polonica Nova (Wroclaw), Printemps musical de Poznan. Sa flûte l'a amenée sur des scènes à travers l'Europe : Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Belgique, Lithuanie, Turquie, Danemark et Suède.

Depuis quelques années elle collabore avec le pianiste japonais Rinko Yoshino. Ensemble ils se produisent à tour de rôle en Pologne et au Japon afin de promouvoir la musique de leurs pays respectifs.

Tout au long de sa carrière, Alicja est restée une professeur de flûte active. Elle a développé un vif intérêt pour la sensibilisation musicale auprès de jeunes publics sans expérience préalable.

https://molitorys.pl.tl/


 Nico Vincent (instruments de traditions populaires)

VincentGuitariste de formation jazz aux ENM de Chambéry et Bourg-en-Bresse, professeur de guitare et musiques actuelles au conservatoire de Belley.

Nicolas s’intéresse aux musiques asiatiques, et se passionne pour le erhu, ce violon chinois peu connu en occident. Toujours curieux de nouveaux timbres, il apprend en autodidacte le Doudouk, le Morin khuur, le Kamanche, la Mohan veena, et la flute Xiao.

Membre fondateur, compositeur et arrangeur de « The cat in the washing machine » finaliste « Suivez le jazz », il s’est produit lors du festival jazz au Péristyle, festival jazz de St Fons, Jazz à Val d’Isère.

Aujourd’hui il joue dans le trio de jazz-world « Road tripes » ou il fait découvrir tous ces instruments méconnus. Avec ce trio tout récent il s’est produit au festival de jazz « Batôjazz », au festival des arts de la rue « Artzébouilles » et sur les scènes de la région Rhône-Alpes.


 Marie Ythier (violoncelle)

Ythier

Musicienne classique, mais aussi engagée dans une démarche de création auprès des compositeurs de sa génération, la violoncelliste Marie Ythier a déjà à son actif quatre disques, dont Le Geste Augmenté, qui réunit des pièces pour violoncelle solo et électronique qui lui sont toutes dédiées (label Evidence Classics, Harmonia Mundi, Novembre 2015), très bien accueilli par la critique. Formée auprès d’Anne Gastinel, Miklos Perenyi, Philippe Muller, Gary Hoffmann et Heinrich Schiff, elle est régulièrement invitée dans des salles prestigieuses (Philharmonie de Paris, Auditorium de Dijon…) et se produit en soliste dans le monde entier (Kuhmo Festival, FIMC Lima, Suona Francese Italia, Festival Messiaen au Pays de la Meije, CMMAS de Morelia, CENART de Mexico, Luzern KKL…).

Marie Ythier travaille régulièrement avec des compositeurs tels qu’Ivo Malec, Gilbert Amy, Tristan Murail, Pierre Boulez…et est déjà dédicataire d’une dizaine de pièces écrites pour elle. Elle intègre souvent des ensembles anglais, italiens, allemands, et joue en soliste sous la direction de chefs de renom (P. Boulez, P. Csaba, C. Power…).

Passionnée par la transmission, elle est professeur de violoncelle au CRD d’Aulnay-sous-Bois, au Conservatoire du 15ème arrondissement de Paris, professeur invitée au conservatoire national supérieur de Lima, et donne des masterclasses en France, en Asie, et en Amérique latine.

Marie Ythier, de par ses expériences musicales variées, est une artiste dont l’éclectisme et l’ouverture d’esprit se révèlent dans l’intérêt particulier qu’elle voue à la musique nouvelle. Elle aborde aussi volontiers le répertoire de toutes les époques, en musique de chambre ainsi qu’en soliste.

Lauréate de nombreux prix nationaux et internationaux (1er prix du concours de violoncelle des Zonta Clubs, lauréate Mécénat Société Générale, fondation Meyer, Adami…), Marie Ythier est diplômée des CNSM de Lyon et du CNSM de Paris où elle a effectué un 3è cycle supérieur. Marie Ythier est lauréate de la fondation Salabert ainsi que de la Fondation de France pour l’année 2015. Artiste en résidence à Monceau Assurances en 2017, lauréate de la fondation Cordes Sensibles pour son prochain disque Une Rencontre autour des oeuvres de R. Schumann et T. Murail depuis 2018, et enfin artiste associée de l’Adami depuis 2018, Marie Ythier est désormais artiste associée de la Fondation Singer-Polignac depuis Juin 2018.

http://www.marie-ythier.com/